Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 16:22

 FRALIB2%20mlt

 

 

Les salariés
de Fralib à Gémenos ont officiellement lancé hier une campagne appelant au
boycott d’une des marques du groupe Unilever.

Les salariés de Fralib, l’usine de thé de Gémenos menacée de fermeture,
viennent de franchir un nouveau pas dans leur mobilisation pour la sauvegarde
de l’emploi. Ils appellent en effet au boycott d’une des marques de leur
groupe, à savoir le thé Lipton et notamment les sachets « pyramides ».



« Une nouvelle phase dans notre mobilisation »

    Le lancement officiel de la campagne de boycott a été 
effectué hier aux alentours  de l’usine mais également dans les zones
industrielles de Gémenos et d’Aubagne par une  quarantaine de salariés
reconvertis pour l’occasion en colleurs d’affiches. « Nous entrons dans une
phase de dénonciation de notre situation auprès des consommateurs » explique
Olivier Leberquier, délégué syndical (CGT) de l’usine. « Notre mobilisation va
aller de manière croissante ».

    L’action a été ciblée. Pas question d’appeler au boycott de
l’ensemble des marques de la multinationale. « Nous nous concentrons sur les
sachets pyramide » précise Olivier Leberquier. « Nous voulons faire mal au chiffre
d’affaires » annonce d’emblée Gérard Cazorla, le secrétaire (CGT) du comité
d’entreprise.



Les sachets « pyramides » comme principale cible

    Depuis plusieurs années, les salariés de Fralib estiment que
leur usine a été délibérément écartée des plans d’investissement du groupe.
Unilever mise actuellement sur la production de sachets de thé de format «
pyramide ». Une catégorie que la direction du groupe ne souhaite pas faire
produire à Gémenos.

    « Nous avons été sacrifiés pour que la direction fasse
encore plus de fric » résume un ouvrier de l’usine, balai et saut de colle à la
main. Et des sacrifices ils estiment en avoir déjà faits assez. « Pour une
boîte de thé vendue entre 1,60 et 2,60 euros dans le commerce, la part de la
totalité des salaires (des 182 employés, cadres et dirigeants) représente à
peine 15 centimes. Toutes cotisations salariales et patronales comprises »
précise le délégué syndical. « Ils veulent quoi ? Qu’on vienne travailler pour
encore moins ? Qu’on leur coûte 6 centimes comme en Pologne ? »
 



« Nous envisageons d’autres actions à l’avenir »

    Ce que les salariés dénoncent ce sont « les marges faites
sur chaque boîte vendue ». Unilever France a versé plus d’un milliard à ses
actionnaires en deux ans.

    Les Fralib annoncent « d’autres actions fortes dans
 
les jours à venir » mais espèrent déjà que « le boycott marquera les esprits ».
 

    Plus de 10.000 affiches entendent y contribuer, dans tout le
pays. 182 emplois et l’avenir industriel du site sont à la clé.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt.fralibvivra.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : cgt.fralibvivra.over-blog.com
  • Contact

Contact SCOP-TI

 

Gérard CAZORLA :

email : gerard.cazorla@scop-ti.com Tel : 0688586127 ou 0442325304

Marc Decugis :

email : marc.decugis@scop-ti.com  Tel : 0666556115

Olivier Leberquier :

email : olivier.leberquier@scop-ti.com Tel : 0688167736 ou 0442325361

Recherche

Film des Fralib en vente pour la solidarité

pot de thé

Comité national de soutien des Fralib

Sans titre-1 copie

Clic sur l'image

 

comitedesoutienfralibvivra@fnafcgt.fr

Adresse postale :

- BOURSE DU TRAVAIL 
- Force et bon thé  
- cours Beaumont 13 400 AUBAGNE

- CCP n°1984975w029 - 

IBAN : FR03 2004 1010 0819 8497 5w02 969

- BIC:PSSTFRPPMAR

Une solution alternative

ELEPHANT 
COMITE D'ENTREPRISE FRALIB GEMENOS
CGT-CFE/CGC

ETUDE ECONOMIQUE, POUR UNE SOLUTION ALTERNATIVE,
INITIE AVEC L'AIDE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES,

Synthèse du Rapport d'étape.

 

La décision de fermer notre site est un scandale.

 

Le site est rentable, les conditions existent pour poursuivre une activité, et maintenir nos emplois.

 


 

 

clic ici pour lire l'article

 

 

Affiche Boycott Lipton

LIPTON-FRALIB