Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 16:36

Jeudi 1er Mars,  au bout de 521 jours de lutte, nous avons enfin été reçus à Matignon par un conseiller social et un conseiller technique en entreprise, deux collaborateurs politiques du 1er Ministre François FILLON.

 Nous nous y sommes rendus, accompagnés de nos structures et de nos experts.

Une nouvelle fois nous avons dénoncé le comportement d’UNILEVER dans cette scandaleuse décision de fermeture de notre usine et présenté notre solution alternative qui constitue un véritable plan de sauvegarde de l’outil industriel et de nos emplois.

 A cette occasion, nous avons pu constater qu’ils avaient une bonne connaissance de notre dossier, il ne nous a pas échappé qu’ils ont des contacts réguliers avec le groupe UNILEVER.

 Ceci explique peut-être leur réticence à s’engager sur notre demande d’organiser rapidement la tenue d’une table ronde avec les ministères concernés, les collectivités territoriales, et UNILEVER.

 Après avoir beaucoup insisté sur la nécessité d’une table ronde, pour qu’UNILEVER assume ses responsabilités tant économiques que sociales de leur décision.

 Forts de notre solution alternative, forts de nos arguments, de nos initiatives et notamment celle du 24 février qui a réuni l’ensemble des candidats de gauche à l’élection présidentielle, forts du nombre de salariés qui attendent la reprise immédiate de l’activité de l’usine.

 Nous les avons contraints à s’engager à nous répondre avant le 7 mars 2012, date à laquelle UNILEVER pense conclure sa 3ème procédure d’information et de consultation du Comité d’Entreprise.

 Nous continuons à travailler sur notre solution alternative et à l’élaboration d’une convention de partenariat avec le partenaire industriel que nous publierons en début de semaine prochaine. 

Ci-contre un lien sur un article paru dans le Monde :Carte : les usines en difficulté où les candidats défilent

 

bg header3 r1 c1     bg header3 r1 c1   logo-copie-1  

     

Encore et toujours :

continuons le Boycott de LIPTON    

NOUS NE LAISSERONS PAS PARTIR LE THE DE L’ELEPHANT DE PROVENCE

Le thé de l’Eléphant est né  il y a  120 ans à MARSEILLE,

L’Eléphant est Français en Provence il doit rester.

Partager cet article

Repost 0
Published by cgt.fralibvivra.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : cgt.fralibvivra.over-blog.com
  • Contact

Contact SCOP-TI

 

Gérard CAZORLA :

email : gerard.cazorla@scop-ti.com Tel : 0688586127 ou 0442325304

Marc Decugis :

email : marc.decugis@scop-ti.com  Tel : 0666556115

Olivier Leberquier :

email : olivier.leberquier@scop-ti.com Tel : 0688167736 ou 0442325361

Recherche

Film des Fralib en vente pour la solidarité

pot de thé

Comité national de soutien des Fralib

Sans titre-1 copie

Clic sur l'image

 

comitedesoutienfralibvivra@fnafcgt.fr

Adresse postale :

- BOURSE DU TRAVAIL 
- Force et bon thé  
- cours Beaumont 13 400 AUBAGNE

- CCP n°1984975w029 - 

IBAN : FR03 2004 1010 0819 8497 5w02 969

- BIC:PSSTFRPPMAR

Une solution alternative

ELEPHANT 
COMITE D'ENTREPRISE FRALIB GEMENOS
CGT-CFE/CGC

ETUDE ECONOMIQUE, POUR UNE SOLUTION ALTERNATIVE,
INITIE AVEC L'AIDE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES,

Synthèse du Rapport d'étape.

 

La décision de fermer notre site est un scandale.

 

Le site est rentable, les conditions existent pour poursuivre une activité, et maintenir nos emplois.

 


 

 

clic ici pour lire l'article

 

 

Affiche Boycott Lipton

LIPTON-FRALIB